Construction maison autonome

La consommation d'énergie continue de représenter une grande part des raisons du réchauffement climatique compte tenu de la consommation en majorité d'énergies non renouvelables. De nombreuses réflexions sont faites et proposées pour rendre les multiples foyers français non seulement énergétiquement indépendants, mais aussi participatifs à la régression de ce phénomène de réchauffement de la planète par l'adoption des comportements écoresponsables, notamment grâce à la construction d'une maison autonome.

De nombreuses stratégies et solutions sont d'ores et déjà disponibles pour vous rendre énergétiquement autonomes, mais aussi pour vous faire réaliser des économies mensuelles tout en consommant des énergies renouvelables, propres et respectueuses de l'environnement. C'est dans ce sillage qu'a été développée la construction des maisons autonomes. Les maisons autonomes vous rendent indépendants des sources d'électricité et d'eau fournies par les communes ou les fournisseurs nationaux puisque votre maison est conçue pour produire localement l'électricité et/ou l'eau dont vous avez besoin au quotidien. Nous vous expliquons tout sur la construction des maisons autonomes.

maison, autonome, construction

Maison autonome : de quoi s'agit-il ?

Définition

Une maison autonome est une maison qui est énergétiquement indépendante. En effet, celle-ci produit elle-même la totalité de l'énergie dont elle a besoin. Ces maisons sont équipées de dispositifs adéquats pour la production d'énergie électrique et/ou le recyclage des eaux usées nécessaires pour la rendre autonome.

Principe de fonctionnement

Le principe d'une maison autonome est d'être énergétiquement autonome, en matière de chauffage, d'électricité et d'eau ce qui lui vaut son second nom de « maison énergie zéro ». La maison autonome n'est pas raccordée aux lignes de réseaux traditionnels d'alimentations en électricité, eau et gaz. On parle de très faible consommation énergétique quand celle-ci est inférieure à 15 kWh par mètre cube et par année pour ce qui est du chauffage, et 50 kWh par mètre cube par année pour ce qui concerne l'énergie primaire.

maison, autonome, construction

Les techniques mises en oeuvre pour la construction d'une maison autonome

L'autonomie en électricité

Pour être dite autonome, la maison construite doit générer l'autoproduction d'électricité par celle-ci de même qu'une consommation directe et modérée. Ceci regroupe 03 paramètres à prendre en compte pour un bon équilibre énergétique :

L'autonomie en eau

L'obligation du raccordement au réseau national de distribution d'eau et l'interdiction de la consommation d'eau de pluie comme eau potable en France rend quasi impossible la possibilité d'être complètement autonome. Toutefois, il est possible de récupérer les eaux pluviales et de les traiter afin d'alimenter certains équipements de la maison tels que la machine à laver, les toilettes ou encore pour approvisionner le système d'arrosage du jardin. Une cuve en béton est à privilégier, avec un toit en tuiles de terre cuite plutôt qu'en zinc ou en bardeaux de bois. Les toitures végétalisées permettent également de retenir une grande partie des eaux de pluie notamment 50 à 80 %.

Tout comme l'autonomie en électricité, l'autonomie en eau requiert également une limitation de gaspillage, éviter de surconsommer en bannissant les piscines et les bains, en évitant de faire couler inutilement de l'eau. Les toilettes sèches sont aussi une option économique car elles vous permettent d'économiser 25 % à 30 % de la production globale en eau.

Pour ce qui est de l'autonomie en eau chaude, elle est accessible par exemple si l'on s'équipe d'un chauffe-eau solaire thermique ou d'un chauffe-eau solaire photovoltaïque, plus performant, surtout quand il est associé à des batteries. Il faudrait penser à envisager un système de stockage pour viser l'autonomie complète.

L'autonomie en chauffage

Elle constitue généralement la première demande concernant la réalisation d'une maison autonome. Pour arriver à cette autonomie, il est primordial d'assurer un excellent isolement du domicile, une étanchéité tout en s'assurant de la qualité de l'air grâce par exemple à une ventilation double flux chargée de renouveler constamment l'air dans le logement. Pour les toutes nouvelles constructions, le meilleur choix est porté vers les constructions passives bioclimatiques, c'est-à-dire les maisons qui n'ont besoin que de très peu d'énergie pour garantir une température confortable. Par contre, pour ce qui est des rénovations, d'importants travaux sont souvent nécessaires à l'instar du renforcement de l'isolation, l'installation d'un chauffage solaire passif, ou d'un poêle à bois qui se présente comme le moyen le plus économique pour le chauffage domestique.

Le prix de construction d'une maison autonome

Quel budget faut-il prévoir ?

Le prix de construction d'une maison autonome s'élève en moyenne à 1800 euro par mètre carré. Ce prix va être majoré si un étage est prévu, mais le budget pour la construction d'une maison autonome dépend de nombreux paramètres. Il pourra notamment s'agir de la superficie du logement, sa configuration, les matériaux utilisés, les techniques utilisées, les tarifs de la ou des entreprises employées... Qu'il s'agisse des artisans ou des entreprises générales, chacun d'entre eux applique son prix en fonction des charges qui leur sont assignées et de leurs besoins financiers d'où ce coût variera parfois de manière considérable d'un prestataire à un autre. Il faudra donc, au préalable, recueillir auprès de divers prestataires un devis afin de comparer et de trouver celui qui offre un service de qualité au meilleur prix.

L'établissement d'un prix arrêté pour la construction d'une maison autonome reste difficile, toutefois, il reste bien plus onéreux que la construction d'un logement classique. Vous allez néanmoins vous rattraper dans le temps grâce aux économies d'énergie que vous aurez à réaliser ce qui fera de vous au fil des années le principal gagnant. De plus, si vous décidez d'entreprendre vous-même tout ou partie de la construction, le budget est totalement différent.

Pour avoir plus d'informations sur la construction des maisons autonomes, vous pouvez consulter ce site-, et vous pouvez également regarder cette vidéo.

Contact


ENVOYER
Pour nous contacter, veuillez utiliser le formulaire ci-contre

Pour l'envoie de fichiers, utilisez l'adresse mail ci-dessous

Etienne Rapini

e-mail: devispanneaux@gmail.com